VENDREDI 22 MARS 2024 – Marie-Françoise Lequoy Vernissage à Toulon – Invitation

1 INVITATION
Bonjour à tous,
La date du vernissage se rapproche et moi aussi, nous nous retrouverons le 22 mars à 18h30 à la galerie CONTENUS DÉBORDANTS à Toulon.
Je serai également à la galerie le lendemain et sur rendez-vous puisque je resterai encore quelque temps dans la région.
Cette exposition, conçue du vivant de Véra MOLNAR, avec son approbation, sera l’occasion de rendre un hommage à mon amie et égérie malheureusement disparue le 7 décembre, peu avant ses 100 ans, en exposant une œuvre éditée en leporello (Livre qui se présente sous la forme d’un soufflet que l’on déplie comme un accordéon), l’occasion aussi de faire découvrir aux Toulonnais  l’une de mes créations, éditée en rouleau, pour l’exposition « Vibrer » à la Galerie Format.
L’exposition met en regard deux œuvres graphiques sonorisées, toutes deux en longueur, l’une en zigzags aigus, pliée en accordéon, l’autre en ondulations douces, déroulée :
Deux œuvres que tout oppose visuellement mais que tout peut aussi rapprocher dans leur conception :
« Sans queue ni tête » de Vera est née de la transformation algorithmique d’une ligne en une suite de segments alignés, il s’agit d’une construction numérique abstraite  ;
« Onde nautique »  est née d’une photographie d’un reflet de mât dans le port de Toulon et rendu abstrait par étirement informatique,  jusqu’à se transformer en partition, il s’agit d’une « infographie ».
A bientôt donc
Marie-Françoise LEQUOY
Sur Facebook et, dans quelques jours, des extraits sur mon site www.mariefrançoiselequoy.fr
* * *
NDLR * Marie-Françoise LEQUOY est une ancienne d’Isthmia avec qui j’ai créé le e-magazine  Isthmia le Mag en 2015.
Nous aurons plaisir à la retrouver .

Marie-Françoise LEQUOY

VENDREDI 22 MARS 2024 - Marie-Françoise Lequoy Vernissage à Toulon - Invitation  dans 2024 portrait5

Plasticienne Diplômée groupe HEC, Etudes artistiques à Caen, (école des Beaux Arts et Atelier de Recherche Esthétique), vidéo et photographiques à Caen, Metz et Nancy, expositions et installations à Paris, Caen, Metz, Forbach, Nancy, Kassel, Ludwigshafen, Toulon, La Seyne-sur-mer, Barjols et en divers lieux de Normandie, Lorraine, Provence et d’Allemagne. Correspondante de presse et animations sur l’art contemporain. Interventions sur « art et science » et « art et ordinateur ».

Un Parcours

A l’origine, mon travail, essentiellement graphique et issu de l’art optique et de l’art systématique, (1978 à 1986) était fondé sur la trame, puis le carré et la diagonale, le module et son assemblage 1979 à 2016), né d’un processus mathématique ou aléatoire. Aujourd’hui, si le processus de transformation ou d’assemblage de l’image est devenu le fondement de mon travail, les formats et les supports employés se diversifient : photographie, infographie, diaporama, polyptyque, vidéo, installation (1994 à aujourd’hui). D’une façon générale, mon travail génère
– ou un regard sur notre temps et notre société (rapport art et science, rapport à l’objet, au paysage, au progrès scientifique, internet et l’information, la violence, les vanités, la perception, la mémoire…), comme l’indiquent les titres des principales installations : Visions, Géo-logique, Le Huitième jour, Prométhée Déchaîné, Fait-divers, Présents divers, Explorer, Zapper, Détourner, Ready-mades métalliques, Vanités savoureuses. …

– ou une approche personnelle de l’art dit « perceptif » : Moirages, Carrés induits, Carrés induits-déduits-détruits, Regarder, Couplicités, Une journée à la ligne, Tour de chauffe, Vibrer, Lumière (2017), Onde nautique, (2024)

– ou les deux à la fois…

Tenter d’épuiser un sujet ou un objet en le montrant sous divers éclairages et facettes est sans doute le fil rouge qui sous-tend toutes mes recherches, au risque de conclure que cela est vain et prétentieux,  et, cinquante ans après,  j’en reviens à ma première proposition  : toute vision n’est qu’illusion…  (in catalogue pour l’exposition  » Visions « , 1983, au théâtre Municipal de Caen)… mais à partir de cette illusion, l’artiste, lui, peut imaginer, construire et dévoiler un petit bout de sa vérité, et le spectateur, lui, peut, à travers son regard et son histoire, construire et créer sa propre vision.

Laisser un commentaire

Lakogoring |
Orchidnotify20 |
Schulz04ebsen |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Rzeszowadwokat953
| Le blogazette
| Au jour le jour